Traitement des pathologies du coude : tendinite chronique
et flessum

David Touré

Ostéopathe D.O & praticien certifié Allyane

La physiologie de l’articulation du coude

Le coude est une articulation complexe qui se situe entre le bras (l’humérus) et l’avant-bras (radius et l’ulna, anciennement cubitus) et est composée de 3 articulations : l’huméro-ulnaire, l’huméro-radiale, la radio-ulnaire proximale (supérieure). Ce complexe articulaire permet des mouvements de flexion et d’extension de l’avant-bras sur le bras, ainsi que des mouvements de pronosupination (rotation de l’ulna autour du radius), indispensables aux tâches de la vie quotidienne.

La méthode Allyane va ainsi être utile dans la prise en charge rééducative de la plupart des pathologies touchant cette articulation, notamment dans le cas de traumatismes conduisant à des immobilisations longues.

De manière générale, on retrouve les pathologies du coude comme [1] la luxation du coude et atteinte (ou rupture) des ligaments latéraux externes ou internes, l’hygroma (ou bursite), les tendinites à répétition type épicondylite (ou « tennis elbow »), les fractures de la tête radiale, olécrâne ou épicondylienne, les ruptures tendineuses (du biceps par exemple), et l’algodystrophie (généralement secondaire à un traumatisme).

Il est important de noter que les tendinopathies de la région du coude sont souvent secondaires à des compensations ou des raideurs articulaires.

L’accompagnement dans la rééducation de ces troubles se fera à différentes étapes de la rééducation fonctionnelle du patient.

Les causes des pathologies du coude

L’origine des pathologies du coude est le plus souvent des pathologies traumatiques (accidents, chutes), ou dégénératives (d’usure). Les troubles de mobilité du coude sont l’expression d’une hypersollicitation sur les articulations par exemple le « tennis elbow ». 

La force, la répétition des gestes, et une mauvaise posture sont les contraintes que l’on peut retrouver dans les pratiques sportives ou le travail.

Ces phénomènes auront tendance à provoquer des tendinopathies, ou des enraidissements de l’articulation du coude.

La prise en charges des pathologie du coude avec la méthode Allyane

Retrouver la mobilité de votre coude grâce au traitement de reprogrammation musculaire Allyane : la méthode Allyane va contribuer à limiter la perte d’amplitude articulaire notamment sur les phénomènes tels que le flexum du coude (conséquence d’un enraidissement articulaire), ainsi que la perte de force en général du membre supérieur, qui suit les immobilisations plus ou moins longues de cette articulation si elle est traumatisée.

Les séances spécifiques Allyane sont intégrées ponctuellement au parcours rééducatif en cours, ou longtemps après, si les perturbations fonctionnelles sont chroniques et persistent.
Il est enfin possible de faire des séances afin d’accélérer le processus rééducatif et le « return to play » dans le cas de sportifs par exemple.
Il est important de noter que l’étude de chaque cas patient se fait par une anamnèse précise et l’analyse des schémas moteurs dans leur globalité ; elle ne se limite donc pas à la seule région du coude.

Sources : 

1. http://www.xn--chirurgieorthopdiquetoulon-plc.fr/pathologies/pathologies-du-coude.php

2. https://www.institut-main.fr/maladies-du-coude/

3. http://www.xn--chirurgieorthopdiquetoulon-plc.fr/pathologies/pathologies-du-coude.php

4.  https://www.epaule-main.fr/fr/coude/reeducation