Le travail postural en réathlétisation épaule

Dimitri JURE Doctorant en Sciences du Sport
Demander plus d'informationsS'inscrire à la newsletter

Savez-vous quel est l’intérêt d’un travail postural après la pose d’une butée antérieure ?

La pratique d’un sport implique d’avoir une bonne posture afin d’optimiser le mouvement, de performer et de diminuer le risque de blessures et/ou de douleurs. Lorsque l’on analyse la posture des sportifs en activité, on retrouve des schémas moteurs non efficients dus à d’éventuels déséquilibres antéropostérieur et ou latéraux.

La posture précède et accompagne le mouvement, elle est l’activité tonique musculaire qui nous permet d’organiser l’équilibre de notre architecture musculo-squelettique. Le contrôle de la stabilité posturale dans le mouvement est un des facteurs d’accès à la performance et prend également tout son sens en réathlétisation.

      

Le travail postural va permettre de :

  1. Corriger les déséquilibres observés et acquérir une posture correcte en réharmonisant et rééquilibrant des régions musculaires spécifiques.
  2. Améliorer le contrôle moteur en augmentant sa capacité à réaliser des ajustements posturaux lors de l’exécution dynamique du mouvement par un travail neuromusculaire.
  3. Renforcer les muscles stabilisateurs et fixateurs des ceintures scapulaire et pelvienne pour corriger des anomalies posturales comme un enroulement excessif des épaules vers l’avant ou bien une cyphose thoracique.

Un travail de recontextualisation de l’articulation de l’épaule devra compléter le processus de prise en charge afin d’observer l’intégration des modifications dans la gestuelle sportive.


Demander plus d'informationsS'inscrire à la newsletter