Les techniques psycho-corporelles et la rééducation.

Docteur Etienne Penetrat CMTS de LAXOU
Demander plus d'informationsS'inscrire à la newsletter

Nous préférons le terme Réhabilitation des anglo-saxons au terme rééducation bien trop dirigé sur le corps uniquement.

Mon expérience d’une année de la sophrologie dans ma pratique quotidienne m’a permis de mettre en place de façon plus protocolaire une préparation psycho-corporelle du patient à l’intervention prothétique de la hanche et du genou.

En plus d’une préparation nutritionnelle, micro-nutritionnelle et homéopathique, la sophrologie m’a permis d’amener le patient en anticipation, à un état d’assurance et de responsabilité quant à la gestion de ses angoisses de ses craintes et de ses douleurs à venir.

Malgré un geste stéréotypé de chirurgie mini-invasive réalisé dans un protocole de récupération rapide, il était évident que la réhabilitation aidée de la kinésithérapie donnaient des résultats disparates dépendant en grande partie de l’état d’esprit du patient, en plus de l’état clinique per-opératoire.

Trop de patients vivaient cet épisode important de leur vie dans l’abandon, sans réel choix posé, et surtout sans responsabilité quant au bon déroulement de LEUR travail de réhabilitation.

La sophrologie, méthode inventée par Caycedo, est une évolution de l’hypnose investissant plus avant le corps comme moyen d’expression mais aussi de résolution.

Dans notre expérience, elle a permis d’observer chez tous nos patients, même les plus sceptiques, une récupération de pouvoir quant à leur volonté et d’observer les résultats de leur propre investissement.

Notre Sophrologue, par son travail, remet l’esprit et le corps en connexion, pour se préparer par des méthodes de relaxation, par une visualisation anticipative des efforts et lâcher-prise à fournir et donc d’un résultat positif assuré.

Chaque étape à venir de cette aventure chirurgicale et post-chirurgicale, est abordée et visualisée. Le patient peut alors s’armer au préalable par la redécouverte de son pouvoir personnel.

Les résultats ont été au-delà de nos espoirs tant sur le plan de la fonction physique articulaire que sur l’investissement bien plus positif de nos patients qui ont développés bien moins de complications (notamment l’algodystrophie pour les PTG)

Selon leurs dires, tous ont vécu ce moment de vie en pleine conscience, dans leur choix propre, acteurs et responsables de leur corps par la redécouverte de leur puissance de l’esprit.

Plus encore, la rééducation fut abordée sereinement, loin des angoisses d’un résultat qui se fait attendre, sans pression de leur part, dans l’assurance et l’écoute d’une prise en charge commune avec les soignants.

La marche précoce sans aides, la réhabilitation de leur articulation et donc de leur corps fut acceptées en amont et donc réalisée en aval dans le plus grand des plaisirs et fierté.

Il y eut bien entendu des échecs mais ils furent peu nombreux.

 

Pour conclure, il nous suffit, mon équipe et moi, de tendre l’oreille lors des visites de contrôle, et de recueillir le feed-back de nos chers patients.

Les mots qui reviennent : nouveau, stimulant, travail d’équipe, fierté, respect, responsable … continuez !!!

        

 


Demander plus d'informationsS'inscrire à la newsletter