Tendinite et bursite : comment les traiter avec le laser haute intensité

UNE THÉRAPIE QUI OUVRE DE NOUVEAUX CHAMPS D’APPLICATIONS 

Sébastien SALLEZ

Masseur-kinésithérapeute 

Le laser haute intensité BTL est un appareil thérapeutique non invasif destiné à émettre de l’énergie dans le spectre infrarouge, pour fournir une stimulation topique des tissus biologiques. Cette stimulation tissulaire entraîne une accélération et une augmentation du métabolisme, ainsi qu‘un effet analgésique. 

Mr. Sallez, masseur-kinésithérapeute à Issoudun et utilisateur du laser et robotic scanning system BTL, nous fait part de son expérience via des cas cliniques.

Premier cas clinique 

Pathologie : Tendinite du tendon d’Achille 

Mon premier choix pour cette pathologie se porte sur le laser à haute intensité pour son excellent effet analgésique. Lorsqu’il est utilisé en mode pulsé avec une puissance élevée, le laser crée une onde photomécanique. Elle stimule les terminaisons nerveuses épaisses et bloque la douleur. J’effectue 2 séances par semaine et je combine mon soin avec d’autres techniques qui sont complémentaires :  

La première séance est axée physio avec :  

  • 5 minutes de tecartherapie sur le mollet et voute plantaire  
  • 3 minutes de laser à haute intensité en phase analgésique  
  • Une pause de 2 minutes 
  • Ondes de choc focal associé à une mise sous tension 
  • Puis je finalise avec une thérapie contrastée de 7 à 45 degrés pendant 20 min ou un drainage. 

La deuxième séance :

  • Etirements doux 
  • Séance laser complète en analgésique et biostimulation avec le robotic scanning system. La stimulation laser conduit à l’absorption de photons dans les mitochondries. Cela se traduit par une production accrue d’ATP et d’une récupération plus rapide des tissus affectés. Ceci affecte le métabolisme cellulaire et augmente la quantité de nutriments délivrée, ce qui conduit à une récupération plus rapide. L’augmentation de la concentration en ions intracellulaires augmente le pH intracellulaire et par conséquent, la photoactivation des chaînes respiratoires. 
  •  Séance SIS (Super Inductif System) pour un effet neuromusculaire. Pourquoi ce choix ? La possibilité de combiné posture et technologie permet d’avoir une réduction de la douleur qui me permet d’avoir aussi des résultats plus rapides et un retour patient incroyable. 

Déroulement de la séance :

Le traitement se fait très rapidement car le programme est préétabli dans l’appareil BTL, il me suffit de sélectionner : 

  • le type de peau, qui dans ce cas était le : I-III.  

Chaque type de peau contient une quantité différente de mélanine, il est nécessaire d’ajuster les paramètres thérapeutiques sur les types de peau les plus sombres.  

  • la phase qui était : chronique et la morphologie du patient : moyenne. 
  • Je défini après, toujours sur l’appareil, la taille de la zone de traitement et je laisse le teste de perception thermique se faire avec le patient pour effectuer un traitement totalement sécurisé. Le robotic scanning system été développé pour nous aider à diffuser l’énergie de la lumière laser de manière la plus homogène possible, même sur de grandes zones du corps (jusqu’à 1 200 cm2), de plus que le traitement se fait en mains-libres ce qui me permet un gain de temps sur mon agenda.  

La sélection du dosage à émettre sur la zone selon la pathologie est ainsi défini par l’appareil pour maximiser les effets du mode analgésie pulsée pour les conditions aiguës ; offrir des thérapies thermiques efficaces pour les pathologies subaiguës et chroniques ; et cibler les tissus profonds. Je suis sûr de pouvoir initialisé mon protocole avec les meilleurs paramètres de traitement. Je donne à mon patient un bouton d’urgence dans le cas de besoin.   

Traitement tendinite avec Laser et son bras robotique

Au long du traitement j’observe une augmentation de la température locale. Cette réponse est positive car le tissu réagit par l’élargissement des vaisseaux sanguins et une augmentation de la perfusion sanguine. Cela apporte plus d’oxygène et augmente le métabolisme cellulaire. Le système de numérisation surveille automatiquement la température des tissus et assure une répartition homogène de l’énergie laser. 

Cet effet thermique n’apporte aucun inconvénient sur l’effet anti-inflammatoire car la lumière laser inhibe l’inflammation en augmentant la production d’ATP et en accélérant l’activité leucocytaire. L’élimination des cellules inflammatoires contribue aux processus de régénération et de réparation. Plusieurs études in vitro montrent que la thérapie au laser augmente la prolifération des fibroblastes, des kératinocytes, des cellules endothéliales et des lymphocytes. 

 

Deuxième cas clinique 

Pathologie : Bursite 

Protocole proposé :  

1 – Tecartherapie sur la ceinture scapulaire en capacitif 

2 – laser à haute intensité protocole bursite, ainsi j’ai un travail analgésique et biostimulant.  

3 – travail manuel : travail actif recentrage et renforcements musculaire ciblé 

4 – séance de SIS (super inductif system) en renforcement musculaire fixateur omoplates 

5 – Puis, la magnétothérapie sur la tête humérale 

Traitement bursite avec Laser et son bras robotique

Avantage de cette technique :  

Le laser à haute intensité est le traitement de premier choix pour les douleurs musculo-squelettiques résultant d’affections post-traumatiques et chroniques, d’interventions chirurgicales et conditions inflammatoires. 

J’utilise l’applicateur manuel pour des petites zones de traitements et j’utilise le robotic scanning system, pour me permettre d’être en mains-libres, dès que la zone est plus grande ou le temps de traitements est égal ou supérieur à 7 minutes.  

Le soulagement immédiat de la douleur permet aux patients de passer à l’étape suivante du processus de récupération et de raccourcir la phase d’immobilisation. C’est important en particulier dans les ruptures musculaires ou les distensions tendineuses. Le soulagement de la douleur est obtenu grâce à l’onde photomécanique qui stimule les terminaisons nerveuses épaisses et bloque la transmission de la douleur. La biostimulation aide à restaurer les structures des tissus endommagés après des traumatismes ou interventions. La biostimulation conduit à l’augmentation de la production d’ATP et accélération du processus de guérison, activation de la circulation sanguine, l’absorption d’oxygène pour augmenter le métabolisme cellulaire et l’élimination des cellules inflammatoires qui contribuent aux processus de régénération et de réparation. 

Ci-dessous un petit rappel sur les effets, les indications, les contre-indications et les avantages du laser à haute intensité.   

Effets biologiques du laser à haute intensité BTL :  

  • Effet analgésique, biostimulant, anti-inflammatoire, anti-œdémateux et vasodilatateur ;
  • Accélération de la microcirculation ;
  • Activation du mécanisme de contrôle de la porte Melzack, inhibition de la perception de la douleur ;
  • Augmentation de l’activité intracellulaire de plusieurs enzymes, en particulier dans le cycle de Krebs ;
  • Augmentation de la circulation d’oxygène, meilleure utilisation du glucose ;
  • Stimulation de la synthèse d’ADN (via la stimulation de la phytohémagglutinine) ;
  • Augmentation de l’activité des fibroblastes ;
  • Activation de la phagocytose ;
  • Activation des processus métaboliques de la cellule : en partie grâce à la pompe Na/K et à l’affection du transport de Ca, en partie par activation directe du système mitochondrial ;
  • Modifications du niveau local de médiateurs importants, inflammatoires (substances histaminiques, prostaglandines) ou, par exemple, les endorphines. 

Indications les plus courantes : 

  • Gestion de la douleur : syndrome de la lombalgie, syndrome cervico-brachial, douleur à l’épaule ;
  • Tendinite, pathologies de la coiffe des rotateurs, arthrose, arthrite, épicondylite, ruptures musculaires et tendineuses, points gâchette, spasmes musculaires ;
  • Calcification de la bourse sous-acromiale, épine calcanéenne ;
  • Parésie, canal carpien ;
  • Cicatrices, herpès, ecchymoses ;
  • Blessures sportives. 

 Contre-indications : 

  • Hypertension non contrôlée
  • Grossesse
  • Photosensibilité, tatouages et pigments autour des zones traitées pouvant entraîner des niveaux d’absorption de la lumière administrée
  • Corticostéroïdes ou injections dans la zone traitée au cours des 3 derniers mois ;
  • Pacemaker, maladie cardiaque active ;
  • Troubles de la coagulation ;
  • Hémorragie dans la zone à traiter ;
  • Maladie des glandes endocrines ;
  • Antécédents de cancer ou de tout type de malignité. 

 Avantages du traitement avec le laser à haute intensité BTL :  

  • Extrêmement bien orienté vers la zone thérapeutique définie et la profondeur tissulaire ; 
  • Fort effet analgésique sans recours à la pharmacothérapie ; 
  • Possibilité de prévenir une intervention chirurgicale et les risques associés ; 
  • Résultats cliniques très positifs, avec des effets durables. 
  • Possibilité de travailler en mains-libres. 

Articles du mois

TNT 2021

TNT 2020

TNT 2019

TNT 2018

TNT 2017

TNT 2016