Préparation physique d’un athlète handisport de snowboard avec KINEO

Olivier LHERMITE

Masseur Kinésithérapeute

Pour éviter de déchausser en snowboard handisport, l’athlète doit rester principalement bas sur les appuis pour absorber au maximum les secousses générées par les irrégularités du terrain. À la vue de son activité nous avons de décider de faire un renforcement musculaire essentiellement excentrique.

Introduction

Mr P, sportif de haut niveau international handisport de snowboard. Amputé tibial depuis plusieurs années, Mr. P nous a sollicité pour une préparation sur 3 mois avant le début des compétitions. Nous avons fait 3 séances hebdomadaires sur kineo. 

Méthode 

A la vue de son activité nous avons de décider de faire un renforcement musculaire essentiellement excentrique. En effet, pour éviter de déchausser en snowboard handisport, l’athlète doit rester principalement bas sur les appuis pour absorber au maximum les secousses générées par les irrégularités du terrain. La phase excentrique étant la phase amortie du muscle, elle permet de diminuer les impacts sur l’articulation. L’intérêt d’un travail excentrique est d’augmenter la capacité freinatrice du muscle (la capacité amortissante) et la résistance du complexe musculo-tendineux ainsi que de retarder le seuil de lésion.  

C’est pourquoi nous lui avons proposé d’effectuer cette préparation spécifique sur KINEO. En effet, KINEO est le seul système avec charge biphasique ce qui permet de différencier la charge lors de la phase concentrique, de celle lors de la phase excentrique. Ce qui nous a permis de faire un travail exclusif sur la force excentrique.  

Nous avons donc fait 36 séances de renforcement musculaire en excentrique sur KINEO avec le squat (soit 3 séances par semaine pendant 3 mois). Nous avons utilisé le mode visqueux pour que le patient soit totalement en sécurité lors de l’éxéxution du Squat. KINEO nous a permis de réaliser le travail sur une amplitude choisie, se rapprochant au plus de l’activité sportif du patient. Pour rappel, le mode Visqueux permet de réaliser un mouvement en infra-douloureux et sur toute l’amplitude. La charge s’adapte automatiquement aux capacités du patient pour permettre un travail en toute sécurité.  

 

La charge sur la première séance était de 20 kg en concentrique et 40 kg en excentrique. Au fur et à mesure nous avons augmenté les charges de travail pour terminer à 35kg en concentrique et 70 kg en excentrique.  

Résultat et conclusion

En fin de protocole, on remarque une augmentation de la force et de la puissance du patient sur le travail excentrique. On passe alors de 35kg en moyenne retenu en excentrique à 60 kg. On passe également d’une puissance moyenne développée de 88 watt à 172 watt. De plus, on perçoit une augmentation de la puissance moyenne en concentrique (70 watt à 220 watt)

Conclusion

 Mr P a progressé en puissance et en force. Il peut donc attaquer sa saison de snowboard en toute sécurité. KINEO a permis une prise en charge adapté, fonctionnelle qui répond au attente du sportif.

. 

Articles du mois

TNT 2021

TNT 2020

TNT 2019

TNT 2018

TNT 2017

TNT 2016