L’innovation technologique, clé de l’entraînement de la puissance et de la vitesse (Partie 3/3)

Robin HAGER – Doctorant au laboratoire sport, expertise et performance
Gaël GUILHEM – Directeur du laboratoire sport, expertise et performance
Sylvain DOREL – Maitre de conférences université de Nantes
Antoine NORDEZ – Maitre de conférences université de Nantes

Vers une planification intégrant le type de résistance

Afin de faire progresser les qualités physiques de ses sportifs, l’entraîneur doit ajuster finement le contenu et la charge de sa séance. Si le but était d’améliorer une qualité précise, comme augmenter la force maximale, l’entraîneur du XXe siècle ajustait son entraînement musculaire à partir des variables présentées en figure 7 (Kraemer et al. 2002). Cependant, si le but recherché était le développement de la vitesse ou de la puissance, les choix de l’entraîneur restaient limités par les appareils de musculation à sa disposition.

Le développement de nouvelles résistances permet à l’entraîneur d’envisager de lever certains de ces freins technologiques et de pouvoir maximiser le développement des qualités de puissance et de vitesse de ses sportifs. En fonction du type d’action à réaliser et des qualités musculaires nécessaires au sportif, le choix de la résistance s’avère ainsi être une variable à prendre en considération dans la planification de l’entraînement musculaire. Sur le terrain, l’utilisation de la résistance pneumatique semble être actuellement le « gold standard » pour travailler les qualités de puissance. Cependant, même avec une résistance pneumatique, l’entraînement de la vitesse maximale reste limité notamment en fin de mouvement.

Dans le but de permettre un développement optimal de cette qualité, notre équipe de recherche continue de travailler sur de nouvelles technologies innovantes permettant de modifier la résistance. Dans ce cadre, le laboratoire de l’INSEP codéveloppe un ergomètre mécatronique avec la société ERACLES

(http://www.eracles-technology.com/) afin d’évaluer et tenter d’optimiser les limites musculaires.

Figure 7 : Variables de l'entrainement musculaire permettant une planification individualisée de qualité (Kraemer et al.2002) intégrant le choix de la résistance pour maximiser le développement d'une qualité cible (Frost et al.2010).

À retenir

  • La capacité à produire de la force à un haut niveau de vitesse est primordiale dans de nombreuses activités sportives.
  • L’évaluation de la 1RM ne renseigne pas sur les capacités de puissance ou de vitesse du sportif, souvent essentielles à la performance.
  • Des tests simples permettent d’évaluer ces qualités à l’aide d’outils innovants et accessibles au cours de mouvements de musculation classiques.
  • Les méthodes de musculation utilisant des charges (poids) comme résistance ne sont pas nécessairement optimales pour développer les qualités de puissance et de vitesse.
  • Des méthodes simples basées sur l’utilisation d’élastiques permettent de mieux cibler l’entraînement de la puissance.
  • La résistance pneumatique permet un développement plus efficace des qualités de puissance et de vitesse.
  • Le choix du type de résistance peut constituer une nouvelle composante de la planification de l’entraînement musculaire.

Bibliographie

1) Argus C K, Gill N D, Keogh J W, Blazevich A J, Hopkins W G, « Kinetic and training comparisons between assisted, resisted, and free countermovement jump », The Journal of Strength & Conditioning Research, 2011, 25(8), 2219–2227.

2) Balsalobre-Fernández C, Glaister M, Lockey R A, « The validity and reliability of an iPhone app for measuring vertical jump performance », Journal of Sports Sciences, 2015, 33(15), 1574–1579.

3) Broussal-Derval L, « Approche spécifique des qualités musculaires du judoka : l’exemple de la vitesse », Entretiens de l’INSEP, 2014.

4) Cometti G, Joly B, Les méthodes modernes de musculation, UFR STAPS Dijon : université de Dijon (université de Bourgogne), 1990.

5) Dorel S, Hautier C A, Rambaud O, Rouffet D, Van Praagh E, Lacour J-R, Bourdin M, « Torque and Power-Velocity Relationships in Cycling: Relevance to Track Sprint Performance in World-Class Cyclists », International Journal of Sports Medicine, 2005, 26(9), 739–746.

6) Fleishman Edwin A, « The structure and measurement of physical fitness », Prentice- Hall, Oxford, England, The structure and measurement of physical fitness, 1964.

7) Frontera W R, Hughes V A, Fielding R A, Fiatarone M. A, Evans W J, Roubenoff R, « Aging of skeletal muscle: a 12-yr longitudinal study », Journal of Applied Physiology, 2000, 88(4), 1321–1326.

8) Frost D M, Cronin J B, Newton R U, « A comparison of the kinematics, kinetics and muscle activity between pneumatic and free weight résistance », European Journal of Applied Physiology, 2008, 104(6), 937–956.

9) Frost D M, Cronin J, Newton R U, « A biomechanical evaluation of resistance », Sports Medicine, 2010, 40(4), 303-326.

10) Frost D M, Bronson S, Cronin J B, Newton R U, « Changes in Maximal Strength, Velocity, and Power After 8 Weeks of Training With Pneumatic or Free Weight Resistance », Journal of Strength and Conditioning Research, 2016, 30(4), 934–944.

11) Giroux C, Rabita G, Chollet D, Guilhem G, « Optimal balance between force and velocity differs among world-class athletes », Journal of Applied Biomechanics, 2016, 32(1), 59–68.

12) Guilhem G, « L’entraînement musculaire à la croisée des chemins », Réflexions Sport #9, 2014, 58-80.

13) Hager R, Del Moral B, Guilhem G, « Explosivité, Innover pour aller plus vite » Les rencontres thématiques de la préparation physique, 2016, 10, INSEP.

14) Jidovtseff B, Quièvre J, Hanon C, Crielaard J-M, « Les profils musculaires inertiels permettent une définition plus précise des charges d’entraînement », Science & Sports, 2009, 24(2), 91–96.

15) Kraemer W J, Ratamess N A, French D N, « Resistance training for health and performance », Current Sports Medicine Reports, 2002, 1(3), 165–171.

16) Samozino P, Rejc E, Di Prampero P E, Belli A, Morin J-B , « Optimal Force–Velocity Profile in Ballistic Movements—Altius », Medicine & Science in Sports & Exercise, 2012, 44(2), 313–322.

17) Samozino P, « Profils force-vitesse-puissance : nouvelles méthodes simples d’évaluation de terrain, effets sur la performance et applications originales », Les Entretiens de l’INSEP, 2014.

18) Slawinski J, Termoz N, Rabita G, Guilhem G, Dorel S, Morin J-B, Samozino P, « How 100-m event analyses improve our understanding of world-class men’s and women’s sprint performance», Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports, 2015, n/a–n/a.

19) Stievenart JH, « L’oeil du maquignon et la détection de potentiels », Entretiens de l’INSEP, 2012.

20) Zatsiorsky V M, Les qualités physiques du sportif : bases de la théorie et de la méthodique de l’éducation, Éd. Culture Physique et Sport, Paris, 1966.

Articles du mois

TNT 2021

TNT 2020

TNT 2019

TNT 2018

TNT 2017

TNT 2016