Impact de la photomodulation dans le cadre de la prise en charge des cicatrisations

Jerome BRUCHARD

 centre de récupération sportive Swiss Cryothérapie

Fondée sur 10 ans de collaboration avec l’Institut des Neurosciences de Montpellier (INM, équipe INSERM UMR1051 la technologie exclusive de photomodulation exploitée par la société Intelligent Sensory Concept (ISC) sous la marque LightMotionTM permet l’approche de multiples pathologies en physiothérapie. 

Surprenants, les effets biologiques induits par les lumières LED (Prix Nobel médecine NR Finsen, 1903) sont de mieux en mieux compris et maîtrisés (7000 études scientifiques de rang mondial, 55000 citations) et permettent aujourd’hui de proposer de nouveaux protocoles de traitement basés sur la technologie de photomodulation. Littéralement ce sont les particules d’énergie lumineuse (photons) qui traversent la peau pour produire un effet biologique modulateur de l’activité cellulaire au sein des différentes couches de tissus.  

Lumière sur la photomodulation 

La photomodulation est avant tout une solution technologique thérapeutique par lumière LEDs (Light Emitting Diodes), et toute l’approche en physiothérapie repose sur l’utilisation du spectre de longueurs d’ondes comprises entre 470nm et 850nm (lumière froide). Cette fenêtre thérapeutique est en effet définie par les spectres d’absorption optique des principaux chromophores de la peau que sont l’hémoglobine (Hb02) et la mélanine (schéma). Excluant les longueurs d’ondes dans les domaines des ultra-violets (UV) et des infra-rouges (IR) les traitements par photomodulation excluent de fait tout risque de brûlures ou cicatrices …mais permettent en revanche de soigner ces dernières ! La modulation de l’activité cellulaire et tissulaire par la lumière LED ouvre ainsi la voie de la Low-Level-Light Therapy (LLLT). 

 

La cicatrisation : Un champ majeur en kinésithérapie 

La cicatrisation est optimisée par le message physique lumineux.  La photomodulation présente des effets anti-inflammatoires au début du processus de cicatrisationPar exemple, elle réduit les médiateurs chimiques (PGE2, histamine), les cytokines (IL-1, IL-2, IL-6, IL-10, TNFα), la migration des cellules, l’œdème, et augmente la quantité de facteurs de croissance (FCF, bFGF, IGF-1, IGFBP3) contribuant ainsi directement au processus de remodelage tissulaire (Piva JA de AC¬al2011). 

Prise en charge de cicatrices 

Agir sur une cicatrisation post-chirurgicale permet de limiter les effets imprévisiblesainsi que les probabilités de complications. Compléter son savoir-faire de masseur avec une technologie est un combo pertinent dans la prise en charge. La technologie de LLLT /photomodulation permet de moduler l’inflammation, d’améliorer la phase proliférative et d’optimiser la reconstruction du tissue. 

Protocole de soin pour la prise en charge de cicatrice : 

  • Après une opération chirurgicale, nous sommes en tant que professionnel de santé, en capacité de pouvoir aider le patient pour améliorer sa récupération.  
  • Afin d’agir sur la douleur du patient ainsi que sur le processus de cicatrisation, l’utilisation de la photomodulation est un outil intéressant. 
  • Utilisation : après avoir utilisés différentes techniques permettant diminuer les adhérences et de drainer les œdèmes, l’utilisation de protocole douleur couplé au protocole cicatrice récente permet d’aider le processus de cicatrisation. 
  • Distance de travail : 5 cm de la zone à traiter 
  • Fréquence :  à chaque séance avec le patient (minium 2 jours entre chaque protocole de photomodulation) 
  • Durée du traitement : 6 semaines minimum pour aider au mieux pendant la phase de prolifération et le remodelage 
  • Durée du traitement en photomodulation : 1 minute douleur + 15 minutes 

La prise en charge de la douleur pendant la cicatrisation est un point primordial afin que le patient adhère au traitement que nous lui proposons. Gérer la douleur de manière non systémique et médicamenteuse est une voie à encourager. De plus, nous ne devons pas négliger l’aspect « esthétique » souvent important pour de nombreux patients.  

Articles du mois

TNT 2021

TNT 2020

TNT 2019

TNT 2018

TNT 2017

TNT 2016