La kinésithérapie en mouvement

Frédéric DUBAYLE

Masseur Kinésithérapeute
Ostéopathe

Nous souhaitons faire mieux connaître les nouveaux incontournables de la rééducation. Actualiser, informer et partager l’existence des principales techniques utilisées pour le système musculosquelettique et leurs indications pour les pathologies ostéo-articulaires les plus fréquentes en cabinet et service de rééducation. Une série d’articles sur l’innovation scientifique et technologique, les outils, les méthodes, les protocoles et leurs applications pratiques et scientifiques actualisées… 

INTRODUCTION

LA KINESITHERAPIE EN MOUVEMENT

POUR QUI : Les Kinésithérapeutes / Physiothérapeutes, Traumatologie, Orthopédie, Rhumatologie, Neurologie, UrogynécologieGériatrieMédecine générale et Préparateur Physique. 

LE SUJET : Nous souhaitons faire mieux connaître les modalités de collaboration entre les Kinésithérapeutes / physiothérapeutes et les médecins prescripteurs. Actualiser, informer et partager l’existence des principales techniques utilisées pour le système musculosquelettique et leurs indications pour les pathologies ostéo-articulaires les plus fréquentes en cabinet et service de rééducation. 

Cela impose une information inter-professionnelle sur l’innovation scientifique et technologique, la création et les applications DE NOUVEAUX INCONTOURNABLES DE LA REEDUCATION. 

LES SOLUTIONS : Des outils, des méthodes, des protocoles et leurs applications pratiques dans un contexte scientifique actualisé. Il est important que le médecin prescripteur sache quels traitements existants chez les kinésithérapeutes sont à privilégier pour des affections spécifiques, dans un souci de qualité, d’efficacité et d’économicité des soins. Dans cette optique, les contacts prescripteurs avec les Kinésithérapeutes et physiothérapeutes se doivent d’être étroits et collaboratifs. 

Recherche et Développement scientifique 

(Comité scientifique ALLCARE ACADEMY imoove) 

Plateforme technologique dédié aux mouvements physiologiques complexes biomécaniques, riches et multiples dédiés à la rééducation. Physiologie de l’équilibre qui coordonne et tonifie en dynamique l’ensemble des chaînes musculaires par une action synchrone avec les pivots articulaires biomécaniques en 3D.

De la rééducation fonctionnelle au sport et à la performance physique, l’homme a cherché de tout temps à mettre en œuvre des techniques de soins plus performantes pour rééduquer, corriger et remettre le corps humain en situation d’autonomie et de plénitude de ses capacités fonctionnelles.

imoove est un simulateur physiologique du mouvement organique.


Un mouvement élisphérique unique au monde, courbe dans les 3 plans de l’espace, qui suit des trajectoires spiralées. Le kinésithérapeute par son expertise personnelle et à l’aide de cette plateforme « bioméca-physiologique » révèle un certain nombre de symptômes biomécaniques et fonctionnels. Consécutifs de problèmes réversibles ou irréversibles touchant son domaine de compétence : la kinèse (le mouvement), qui se manifeste dans l’organisation neuromotrice, sensorielle, ostéo-articulaire ou des systèmes organiques internes de l’individu.

Le rôle du physiothérapeute est de rétablir, améliorer ou maintenir les fonctions corporelles et les capacités de l’individu au quotidien, en l’aidant à élaborer des stratégies naturelles conscientes puis inconscientes et instinctives dans une référence en verticalité pour faire face à des maladies chroniques ou aux conséquences d’un accident, y compris par l’éducation thérapeutique. Il intervient en prévention secondaire, tertiaire et, de plus en plus, en prévention primaire. Le raisonnement clinique sous-tend la démarche physiothérapeutique, basée sur les preuves (Evidence based practice) tirées de la recherche appliquée en physiothérapie. 

Le kinésithérapeute a besoin d’outils sensibles et spécifiques lui permettant de poser un diagnostic précis, d’en déduire une stratégie thérapeutique adaptée et d’en assurer son suivi pour une prise en charge individualisée. 

La plateforme imoove est un outil incontournable au sein de nos cabinets dans le domaine musculosquelettique et neuromusculaire, tant dans la pratique clinique que dans le domaine de la recherche. Cette plateforme n’a rien de comparable à un simple plateau de proprioception ni même à d’autres plateaux proprioceptifs mécanisés sur un simple axe n’autorisant que deux axes de travail et ne répondant en rien à la complexité biomécanique tri-dimensionnelle. 

Légende 3 : .......

La biomécanique tri-dimensionnelle essentielle à notre activité thérapeutique prescrite mais aussi à notre activité post-thérapeutique de réhabilitation, de réathlétisation et d’analyse des propriétés mécaniques d’un être vivant. Principalement, elle permet d’étudier tous les mouvements du corps humain, les tissus composant le mouvement et leurs propriétés mécaniques, afin d’en percer tous les mystères. Plus précisément, elle permet d’étudier le système neuro-musculo-squelettique (interactions neurones, muscles, squelette) puis de traiter et réhabiliter chaque patient dans leurs références physiologiques et fonctionnelles. 

LA BIOMECA-PHYSIOLOGIE IMOOVE 

Cette discipline est d’un grand intérêt pour toutes les personnes blessées ou celles qui ont des problèmes de motricité. Le système le plus complexe, c’est indéniablement le corps humain. Prenons l’exemple du genou : il peut paraître assez simple quand on le voit sur table ou sur outils à mobilité guidée et on le pense généralement avec une dynamique permettant la flexion et l’extension du tibia. Mais en réalité, il est composé de 3 articulations qui permettent des mouvements plus complexes et plus optimisés. Tout le système musculosquelettique est parfaitement harmonieux, de la composition des tissus à son organisation structurelle. Un des points impressionnants lors de l’utilisation de la plateforme imoove est la faculté d’adaptation de cette articulation dans une posture donnée et selon une mobilité imposée dans ses appuis en verticalité.  Une maladie ou un accident sur ce système diminue fortement la capacité de la personne dans ses mouvements et impacte toutes ses activités quotidiennes. Comprendre ces mécanismes, les bilanter, les réhabiliter sur la plateforme imoove nous permet de proposer des traitements plus performants et d’une progression inégalée afin de rendre la mobilité au patient dès les phases post-traumatiques, post-opératoires en période inflammatoire et algique. 

CONCLUSION 

  • Un Bilan complet de l’attitude posturale, l’implication des chaînes musculaires biomécaniques globales et croisées nous permet de réaliser une correction musculaire et articulaire en agissant sur les principaux pivots du corps : pivots inférieurs, iliaque, lombaire, dorsal et cervical.  
  • La correction de l’attitude est obtenue par l’équilibration des chaînes musculaires : travail en course externe /interne des muscles dominants, re-fonctionnalisation des muscles faibles et pluri-mobilisations articulaires dans toute leurs axes efficaces mobiles ou immobiles.  
  • Les techniques myotensives (multi micro-stimulation réflexe Roboderm° ICOONE, étirement des fascias, libération diaphragmatique) sont utilisées pour faire lâcher les tensions. 
  •  L’intégration de la prise en charge biomécanique et gestuelle, en appui et en gravité, dans nos programmes de rééducation est prépondérante. Proposer aux patients/sportifs une prise en charge globale ne peut se limiter à la seule mise en place de techniques manuelles, sans essayer d’impacter par la suite sa gestuelle pour tenter de la normaliser. La normalisation d’une gestuelle doit se faire en fonction du patient, mais aussi en fonction de ses activités, pour répondre de manière spécifique et orienter aux demandes de ces dernières.  

La connaissance partagée de l’anatomie et la physiologie ostéo-articulaire constitue un champ d’échange naturel entre les kinésithérapeutes et l’ensemble des prescripteurs. A ce langage technique commun, s’ajoute la nécessaire collaboration en milieu hospitalier pendant les années de spécialisation. Sans connaitre les pratiques de la kinésithérapie de ville et le contenu détaillé des séances ou la configuration matérielle des cabinets fréquentés par leurs patients, les prescripteurs devraient avoir aujourd’hui  par une information entre professionnels de santé et autres sociétés savantes scientifiques et technologiques, une représentation précise de ce qu’est la masso-kinésithérapie, ses exigences et ses priorités selon leur plateau technique apportant une dimension professionnelle spécialisée et performante. 

Articles du mois

TNT 2021

TNT 2020

TNT 2019

TNT 2018

TNT 2017

TNT 2016