STRATEGIE de prise en charge thérapeutique PRO-ACTIVE pour l’épaule

REEDUCATION BIOMECANO-PROPRIOCEPTIVE DE L’EPAULE SUR PLATEFORME DE DESTABILISATION 3D

Frédéric DUBAYLE

Masseur Kinésithérapeute
Ostéopathe

Introduction

La rééducation de l’épaule constitue une des rééducations les plus fines et les plus exigeantes pour le kinésithérapeute. Certains se sont orientés dans leur activité de façon préférentielle voir exclusive afin de maîtriser au mieux les différents protocoles et les différentes approches à mettre en œuvre lors de la prise en charge d’une épaule opérée.

L’approche proposée ici a pour originalité d’associer toutes les phases de rééducation de l’épaule à une plateforme mobilisatrice motorisée effectuant un mouvement complexe Elisphérique à visée biomécanique et proprioceptive en verticalité posturale.

C’est une démarche rendue possible par un ensemble de paramètres technologiques exceptionnels influençant la régulation posturale réalisée alors à partir d’informations provenant de trois grands systèmes : somato – proprioceptif, vestibulaire et visuel. Les exercices actifs ou passifs sur cette plateforme ou par l’intermédiaire de cette plateforme de mobilisation (véritable arthromoteur biomécanique) 

permettent un travail des voies proprioceptives et de l’équilibre, une sollicitation des muscles phasiques posturaux ou dynamiques pour une gestuelle complexe.

Ils seront plus ou moins difficiles selon le degré d’amplitude et la vitesse de rotation de la plateforme, jusqu’à l’utilisation de réglage en mode aléatoire reproduisant le geste complexe endurant et performant.

Ce programme peut être appliqué aux traitements orthopédiques ou chirurgicaux, les délais sont fonction du type de lésion et des techniques de réinsertion utilisée.

PRINCIPE DE BASE

  • Minimiser les effets de l’immobilisation.
  • Ne pas appliquer trop de contraintes sur les tissus en cicatrisation.
  • Le patient doit répondre à des critères précis pour passer aux différents phases du traitement.
  • Le programme de rééducation doit être adapté à chaque patient et à ses objectifs.

PROTOCOLE & OBJECTIFS :

Mobilisation Tissulaire « Méthode ROBODERM®» :
Travail de stimulation tissulaire par mécano-transduction conjonctive et mécano-biologie cellulaire et la technologie de Multi Micro Stimulation Alvéolaire icoone®.

Prise en charge immédiate en verticalité « Méthode MUSCULOPOSTURALE®» :
Travail sur table dynamique (plateforme de mobilisation motorisée) avec la Technologie imoove® et son mouvement physiologique tridimensionnel dans les 3 plans et 3 axes anatomiques.

Phase 1
– Mobilisation très douce et progressive (Lutte contre la kinésiophobie).
– Mobilisation antalgique.
– Éveil proprioceptif.

Cette phase a pour but de récupérer progressivement et sans douleurs les amplitudes articulaires, de limiter l’atrophie musculaire et de diminuer la dégénérescence cartilagineuse.

La mobilisation passive précoce permet d’éviter une prolifération anarchique des fibres collagènes et de les mécaniser en les orientant de façon à mieux résister aux contraintes.

Mobilisation passive tissulaire

A l’aide de micros stimulations icoone Roboderm du tissu conjonctif péri articulaire, associé à la palpation praticien, peau, cicatrice, drainage, réveil des capteurs proprioceptifs capsulaires et myo-tedinneux de l’ensemble du complexe articulaire. Il est  constitué de trois articulations et de deux espaces de glissement.

Biomécanique omo-serrato-thoracique en modélisation 3D imoove®

Les trois articulations sont les articulations sterno-claviculaire et acromio-claviculaire qui relient le membre supérieur au sternum par l’intermédiaire de la clavicule et l’articulation gléno-humérale. Les deux plans de glissement sont l’espace scapulo-thoracique et l’espace sous-acromial. Les mouvements de l’épaule sont en réalité des mouvements combinés de ces différentes articulations dans les trois plans de l’espace et dépassent le simple cadre de l’articulation gléno-humérale.

Mobilisation passive biomécanique

Le patient à coté de la plateforme motorisée imoove, membre supérieur sur « ballon de klein »  posé sur la plateforme la mobilisation se faisant sur des secteurs angulaires limités par les principes de protection ligamentaire.

En avant de la surface de travail : mouvements ANTERO-POSTERIEUR

Au centre de la surface de travail : mouvements CIRCULAIRE sollicitation moyenne dans le plan horizontal

A l’arrière de la surface de travail : mouvements LATERO/LATERAL sollicitation importante dans le plan horizontal

Rotation / Excentration / Glissement – Ellipse épaule / Thorax / Cervicale

L’adduction horizontale met la capsule postérieure en tension, à 45° d’abduction ce sont les ligaments gléno-huméraux moyen et inférieur qui sont en tension. En abduction maximum la tension s’amplifie sur l’inférieur. Lors de l’élévation la rotation médiale tend la partie antérieure du ligament gléno-huméral inférieur, alors que la rotation latérale tend la partie postérieure. La progression se déroulera de façon à obtenir une amplitude complète.

Ces amplitudes doivent être obtenues sans jamais forcer et en veillant à ce que la limitation ne soit pas due à des perturbations de la cinématique articulaire. La stabilisation de la tête humérale par l’action de la coiffe est la clef de la rééducation. 

 

Elle permettra d’éviter l’apparition de phénomènes douloureux liés à une décompensation des tendons de la coiffe.

Les exercices de tonification isométrique 4 faces sont débutées à 20° d’abduction et rotation neutre (position de stabilité maximum). La progression se fait ensuite de 0° à 45° pour les fléchisseurs et extenseurs. Dans un deuxième temps les muscles rotateurs (coiffe) sont travaillés à 0° de rotation en isotonique sur de faibles arcs articulaires pour améliorer le contrôle dynamique de la tête humérale.

 

OBJECTIFS

Le test de passage de la phase 1 à la phase 2 consiste à obtenir :

  • Une amplitude complète de mouvements non douloureux.

  • Une très faible douleur à l’examen clinique.

  • Des muscles rotateurs et fléchisseurs côtés à 4.

Phase 2

Récupération articulaire

Mobilisation coordonnée

Réveil neuro-moteur

Debout sur la plateforme imoove ,membre supérieur en position posé sur les poignées à différente hauteur, elle a pour but d’améliorer la force, l’endurance et le contrôle neuro-musculaire de l’épaule en incluant en permanence une notion de proprioception en verticalité dans un schéma postural global. Une attention toute particulière va être portée à la scapulo-thoracique.

Incidence grip fixe et grip à résistance progressive élastique en gravité globale ou segmentaire (Bassin / épaule)

En manuel on effectuera des exercices de stabilisation isométrique puis dynamique de la scapula associée petit à petit à des résistances élastiques progressives. Les muscles de la coiffe qui assurent le contrôle de la tête humérale sont travaillés contre légère résistance élastique avec tenue en fin de mouvement pour améliorer le contrôle de la tête humérale. En progressant le sujet effectuera des poussées en appui facial, en amplifiant de façon à recruter au maximum le dentelé antérieur, puis en faisant varier la rotation du bras de façon à solliciter différemment la scapulo-humérale.

La scapulo-thoracique est également travaillé en position assise en dehors et à l’arrière de la plateforme imoove les mains du patient sont posées sur le bord et le sujet doit se décoller du plan de la plateforme.

OBJECTIFS

  • Une mobilité complète non douloureuse.
  • Aucune douleur réveillée par l’examen clinique.
  • Une force à 70 % du côté opposé en rotation, abduction et adduction.

Phase 3

– Proprioception
– Reprogrammation neuro-motrice
– Renforcement musculaire

Phase essentiellement sur plateforme motorisée imoove

Mouvements complexes alliant force et proprioception

Récupérer toute la force, l’endurance et la puissance avec un contrôle neuromusculaire optimal pour permettre la reprise des activités.

Cette phase est absolument indispensable alors que l’épaule semble pourtant très fonctionnelle pour les activités de tous les jours. Un arrêt avant cette phase, expose le patient à des douleurs ou une récidive.

Pendant cette phase devront être exécutés des exercices à grande vitesse, à haute énergie, en excentrique et en diagonale dans des phases de maintien de l‘équilibre statique et dynamique par des ajustements posturaux. 

Pour s’opposer à cette perturbation de l’équilibre postural, le système nerveux central doit développer, au niveau du support postural, des phénomènes dynamiques adaptés.

Ces phénomènes dynamiques correspondent aux « ajustements posturaux réactionnels ou anticipateurs »

Mouvement volontaire et perturbation posturale.

Selon les lois de la mécanique, le mouvement constitue une perturbation transitoire de la posture et de l’équilibre postural pour deux raisons majeures.

Incidences poli-articulaires chaînes croisées

Lorsqu’un segment corporel est déplacé d’un point de l’espace à un autre, la position initiale du centre de gravité global du corps est modifiée, ce qui crée de nouvelles conditions d’équilibre postural. 

D’autre part, l’accélération des segments corporels déplacés volontairement (segments « focaux ») génère, en vertu du principe de l’action et de la réaction, des forces de sens opposé qui s’appliquent au niveau de l’extrémité du segment corporel adjacent.

Les mouvements contre résistance élastique s’effectuent dans le sens de l’armer puis du lancer à vitesse et résistance croissante. Le mouvement comporte des arrêts pour améliorer le travail de stabilisation. Ces mouvements doivent être effectués à des vitesses élevées qui correspondent à la majorité des activités sportives.

Le travail pliométrique est effectué sur la plateforme motorisée instable imoove renforcée avec l’activation du mode aléatoire.

Des exercices de swing (rotation rapide) avec élastique ou haltères sont effectués de façon à obtenir une reprogrammation de toute la chaîne musculaire (pied-épaule). Le même type d’exercice est effectuée en flexion /extension. En appui et transfert d’appui et ce à 360° sur imoove. Réafférentation neuro motrice et réathlétisation seront l’objectif ultime de cette stratégie de rééducation.

Conclusion

« Toutes ces phases de rééducation en verticalité associées à une proprioception de première intention offrent une nouvelle dynamique à la kinésithérapie.

Un Bilan complet de l’attitude posturale, l’implication des chaînes musculaires biomécaniques globales et croisées nous permet de réaliser une correction musculaire et articulaire en agissant sur les principaux pivots du corps : pivots inférieurs, iliaque, lombaire, dorsal et cervical.

La correction de l’attitude est obtenue par l’équilibration des chaînes musculaires : travail en course externe/interne des muscles dominants, re-fonctionnalisation des muscles faibles et pluri-mobilisations articulaires dans toute leurs axes efficaces mobiles ou immobiles.

Les techniques myo-tensives (multi micro stimulation réflexe Roboderm° icoone, étirement des fascias, libération diaphragmatique) sont utilisées pour faire lâcher les tensions.

L’intégration de la prise en charge biomécanique et gestuelle, en appui et en gravité, dans nos programmes de rééducation est prépondérante. Proposer aux patients/sportifs une prise en charge globale ne peut se limiter à la seule mise en place de techniques manuelles, sans essayer d’impacter par la suite sa gestuelle pour tenter de la normaliser. La normalisation d’une gestuelle doit se faire en fonction du patient, mais aussi en fonction de ses activités, pour répondre de manière spécifique et orienter aux demandes de ces dernières.

La connaissance partagée de l’anatomie et la physiologie ostéo-articulaire constitue un champ d’échange naturel entre les kinésithérapeutes et l’ensemble des prescripteurs. Ils devraient avoir aujourd’hui par une information entre professionnels de santé et autres sociétés savantes scientifiques et technologiques, une représentation précise de ce qu’est la masso-kinésithérapie, ses exigences et ses priorités selon leur plateau technique apportant une dimension professionnelle spécialisée et performante. »

Articles du mois

TNT 2021

TNT 2020

TNT 2019

TNT 2018

TNT 2017

TNT 2016