Comment distinguer la Réathlétisation de la Rééducation ?

Comment distinguer la Réathlétisation de la Rééducation ?

Après une blessure et une chirurgie, le sportif va vite vouloir reprendre ses activités physiques. Mais, pour optimiser le retour au sport, il faut que la chirurgie soit suivie d’une phase de rééducation puis d’une phase de réathlétisation.

La rééducation, consiste à récupérer la fonctionnalité de l’articulation ou du muscle lésé. Le masseur-kinésithérapeute a pour objectif de « guérir » le patient, en le faisant passer à un statut « non-pathologique ». Concrètement, la rééducation permet au patient d’accomplir à nouveau les actes de la vie quotidienne : marcher, solliciter le membre lésé, conduire…

C’est la réathlétisation qui a pour objectif le retour au sport, au même niveau de pratique initial. Elle est peut-être menée par le masseur-kinésithérapeute, et / ou le préparateur physique. Elle est spécifique selon le sport pratiqué par le patient. C’est une étape indispensable, après la rééducation et avant la reprise de la compétition sportive.

C’est pour cela que notre comité scientifique étudie, chaque année, des milliers de données, liées à la réathlétisation des sportifs et la prévention des blessures, pour :

  • Définir des protocoles de réathlétisation par pathologie
  • Proposer des séances de réathlétisation aux sportifs amateurs et professionnels dans notre LABORATOIRE DE LA REATHLETISATION® de Lyon.
  • Former les professionnels du sport et de la santé, à la réathlétisation.

REATHLETIC®, c’est chaque année :

  • Plus de 1 200 genoux opérés étudiés
  • Plus de 1 500 tests fonctionnels K-STARTS
  • Plus de 1 800 séances de réathlétisation animées par des préparateurs physique experts en réathlétisation.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


En savoir plus   
Partager l'article