Auto-rééducation suite à une fracture de la malléole externe

Quentin DI GIOIA,

Masseur Kinésithérapeute

Mme L. 60 ans, souffre d’une fracture de la malléole externe gauche sans déplacement.

Après une immobilisation d’un mois et demi à l’aide d’une botte de marche pour permettre la consolidation de la fracture, nous la prenons en charge à son domicile car il lui est impossible de venir au cabinet.

Bilan :

_Douleur 

  • Evaluation Numérique au repos : 0/10
  • Evaluation Numérique au mouvement et à la marche : 6/10

_Amplitude articulaire

  • Flexion plantaire : 30° (-20°)
  • Flexion dorsale : 5° (-15°)

On remarque aussi des déficits en abduction, adduction, pronation et supination, comparativement au côté sain.

Le talus est antériorisé.

_Périmètre

  • +1 cm de diamètre au niveau du col du talus par rapport au côté sain.

_Force musculaire

Déficit de force au niveau des fléchisseurs dorsaux et plantaires ainsi que des éverseurs de cheville.

_Fonctionnel

  • Marche avec 1 canne : OK
  • Montée/descente des escaliers : OK
  • Conduite : NON
  • Course/saut : NON

Objectifs :

Ne plus souffrir lors de la marche, marcher sans aide technique et reprendre les randonnées.

Traitement kinésithérapique :

Pour prendre en charge madame L. nous avons mobilisé la cheville en flexion plantaire et dorsale, en inversion et éversion pour récupérer les amplitudes articulaires en complétant par un travail d’assouplissement de la capsule articulaire avec tractions/décoaptations de l’articulation et travail de glissement postérieur du talus. Nous avons aussi drainé la jambe et le pied pour diminuer l’œdème. Nous avons également étirés les muscles fléchisseurs dorsaux et plantaires de la cheville mais aussi les inverseurs et éverseurs.

Un travail actif a été mis en place grâce à Kinexer6 afin que la patiente puisse poursuivre sa rééducation en dehors des soins et ainsi conserver au maximum les bénéfices des soins d’une séance à l‘autre.

  • Exercice 1 : Flexion plantaire résistée

Asseyez-vous sur une chaise avec les pieds à plat au sol. Montez sur la pointe des pieds afin de soulever les talons du sol. Redescendez et répétez. 

2 séries de 10 répétitions tous les jours

  • Exercice 2 : Flexion dorsale cheville

Asseyez-vous sur une chaise, le dos bien droit et les pieds légèrement écartés. En gardant vos talons au sol, soulevez l’avant de votre pied aussi haut que possible. Retournez à la position initiale et répétez. Pour progresser, répétez avec un poids sur votre pied.

2 séries de 10 répétitions tous les jours

  • Exercice 3 : Éversion cheville, serviette

Asseyez-vous avec le pied placé sur une serviette au sol. Sans bouger le genou, tournez la plante du pied vers l’extérieur en tirant la serviette. Levez le pied, replacez-le dans la position de départ et répétez. Pour progresser, placez un poids sur la serviette.

2 séries de 10 répétitions tous les jours

  • Exercice 4 : Inversion cheville, serviette

Asseyez-vous avec le pied placé sur une serviette au sol. Sans bouger le genou, tournez la plante du pied vers l’intérieur en tirant la serviette. Levez le pied, replacez-le dans la position de départ et répétez.

2 séries de 10 répétitions tous les jours

  • Exercice 5 : Marche en déroulement du pied

Marchez sur 5 mètres en exagérant le mouvement talon-orteil, un pied à la fois. Gardez l’équilibre et le contrôle pour la durée du pas. Aidez-vous de la canne si la douleur est trop importante.

2 séries de 5 mètres tous les jours

ètre