Auto-rééducation du tennis elbow

Quentin DI GIOIA

Masseur Kinésithérapeute

Introduction :

L’épicondylite latérale ou tennis elbow est une pathologie touchant jusqu’à 5% de la population générale et jusqu’à 40% des joueurs de tennis (Goux and Chevalier, 2004).

Elle est caractérisée par des douleurs au niveau de l’épicondyle du coude.

L’interrogatoire a une place importante lors du bilan diagnostique kinésithérapique ; en effet, « à l’anamnèse , le patient se plaint généralement d’une douleur localisée sur la face latérale du coude avec une irradiation souvent distale sur l’avant-bras et parfois proximale. L’intensité de la douleur est très variable et la douleur parfois très diffuse ». A l’examen clinique on observera des douleurs à la contraction et à la palpation des muscles épicondyliens.

Physiopathologie :

Il est observé une remaniement de l’organisation des fibres du tendon qui serait d’origine inflammatoire et dégénérative (Buratti and Mentha, 2018).

Le tendon peut être touché sur les différentes parties de son anatomie sur le corps du tendon, la jonction myo-tendineuse et/ou l’enthèse.

L’origine de cette pathologie peut être d’ordre mécanique : déséquilibre entre la force du muscle et la résistance de son tendon ; ou bien d’ordre dégénérative : avec l’âge le tendon est moins résistant (Valembois and Boisselier, 1992).

Il existe des facteurs de risques intrinsèques : les troubles métaboliques (hypercholestérolémie…), le manque d’hydratation.

Les facteurs de risques extrinsèques sont la surutilisation du membre supérieur, la répétition de l’extension du poignet et/ou de la supination, une reprise de l’activité trop brutale, un changement de poste de travail (Sghir et al., 2020).

Traitement kinésithérapique :

Pour prendre en charge les patients atteint d’un tennis elbow, nous pourrons utiliser la physiothérapie pour essayer de diminuer l’inflammation : ultrasonothérapie, utilisation des ondes choc radiales (Brunet-Guedj et al., 2002) ; le massage transverse profond pour lutter contre le remaniement des fibres tendineuses ; les étirements des muscles extenseurs du carpe et des supinateurs ; le renforcement excentrique pour améliorer la résistance et jouer sur la maturation des fibres de collagène (Middleton et al., 2000) ainsi qu’un travail de contraction concentrique qui se rapproche du geste ayant provoqué le tennis elbow en fin de rééducation pour recréer une bonne gestuelle.

Pour que l’efficacité des séances soit optimale, je propose à mes patients de pratiquer chez eux des exercices. Pour cela je leur envoie par mail avec logiciel Kinexer6 un programme personnalisé avec vidéos et consignes. Je m’assure ainsi de la bonne exécution des exercices et améliore aussi l’observance du patient.

1) Extension excentrique poignet (étirement extenseurs poignet)

Tenez un poids dans la main et appuyez l’avant-bras sur une table avec le coude tendu afin d’avoir le poignet dans le vide, paume vers le bas.

En vous aidant de la main opposée, relevez le poids et la main aussi haut que possible tout en gardant l’avant-bras sur la table.

Relâchez la main et descendez lentement le poids complètement.

Répétez.

2) Étendez le bras atteint devant avec le coude tendu.

Utilisez l’autre main pour agripper la main à étirer du côté du pouce puis pliez le poignet vers le bas.

Pour progresser, tournez le poignet vers le petit doigt pour augmenter l’étirement.

 

3) Extension et flexion active

Débutez avec l’avant-bras du côté atteint sur la table avec la paume vers le bas et le poignet dans le vide.

Soulevez la main poing fermé.

Revenez en position initiale.

Bibliographie :

Brunet-Guedj, E., Brunet, B., Girardier, J., Renaud, E., 2002. Traitement des tendinopathies chroniques par ondes de choc radiales [WWW Document]. EM-Consulte. URL https://www.em-consulte.com/article/86553/traitement-des-tendinopathies-chroniques-par-ondes (accessed 1.27.20).

Buratti, F., Mentha, G., 2018. Tendinopathie latérale du coude: comparaison des effets de la contraction musculaire excentrique avec d’autres modalités de contraction des muscles épicondyliens sur la douleur en complément à une prise en charge en physiothérapie standard : travail de Bachelor. Haute école de santé Genève.

Dumusc, A., Zufferey, P., 2015. Tendinopathies du coude. Rev Med Suisse 591–5.

Goux, P.L., Chevalier, X., 2004. Douleur du coude chez un tennisman 2.

Middleton, P., Puig, P.L.P., Trouve, P., Savalli, L., 2000. Le travail musculaire excentrique [WWW Document]. EM-Consulte. URL https://www.em-consulte.com/article/86443/le-travail-musculaire-excentrique (accessed 1.27.20).

Sghir, M., Elhersi, T., Abdallah, A., Salah, A.H., Khemiri, N.E., Dammak, N., Kessomtini, W., 2020. Profil épidémiologique des épicondylites latérales en milieu de rééducation. The Pan African Medical Journal 36. https://doi.org/10.11604/pamj.2020.36.265.21403

Valembois, B., Boisselier, M., 1992. Rééducation des tendinopathies de la main du sportif. Ann. Kinésithér.