Quelle influence des ondes vibratoires transcutanées sur une rupture transfixiante du supra-épineux ?

Jean-Charles Daubon, masseur-kinésithérapeute

Articulation très sollicitée, l’épaule chez beaucoup de sportifs professionnels ou amateurs, présente souvent après plusieurs années de pratique, une lésion appelée « rupture transfixiante du tendon supra-épineux ».

Traitements en Physiothérapie ou Kinésithérapie :

L’équilibre entre les rotateurs interne et externe est un facteur de stabilité de l’articulation. Le but des soins est de redonner un équilibre stable en tenant compte de la biomécanique et de la physiologie de l’article.

L’utilisation dans les soins de cette pathologie des ondes vibratoires transcutanées (OVT) de très basses fréquences, qui est une technique non invasive et sans-contre-indication, présente de nombreux intérêts, avec une grande efficacité en rééducation sensorimotrice et proprioceptive.

Les effets durables obtenus grâce aux OVT utilisées seules ou bien en association en Kinésithérapie et Ostéopathie permettent d’accélérer la reprise de l’entrainement, notamment.

70

Les différentes normalisations effectuées, le protocole OVT est donc appliqué (illustrées sur les photos ci-dessus), avec un travail en proprioception par vibration tendineuse de très basses fréquences.

Cette méthodologie permet l’accélération de la récupération de la mobilité par effet «piège» de l’illusion du mouvement, comme l’ont démontré les travaux scientifiques de Roll en matière de vibrations mécaniques tendineuses, l’application d’un élément vibratoire au niveau du complexe musculo tendineux, tend à modifier son tonus postural.

Cette voie de réflexion peut déboucher sur de multiples indications dans le cadre de pathologies liées à l’hypertonie musculaire et ces travaux mettent en évidence que la sollicitation vibratoire du système musculo tendineux est transmise aux centres supérieurs comme un étirement. Par réaction le fuseau neuro musculaire ajuste son tonus en le diminuant.

Notons également un effet très antalgique et une sédation rapide de l’inhibition neuro-musculaire, les OVT agissant sur les terminaisons nerveuses pour avoir un effet calmant ou stimulant (selon les fréquences vibratoires appliquées).

En résumé, les vibrations mécaniques tendineuses en application sur les téguments en très basses fréquences (entre 1 & 60 Hz), produisent une onde mécanique qui selon les fréquences et l’angle d’application se propagent plus ou moins profondément et latéralement dans les trois plans.

On notera également un échauffement des téguments par accélération des flux sanguins et lymphatiques qui participera au traitement indolore de cette pathologie spécifique.

profil7

Jean-Charles DAUBON
Kinésithérapeute D.E. Ostéopathe D.O., Ingénieur (IPF) ergonome Gradignan (33)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


En savoir plus   
Partager l'article