L’alimentation : la base de la préparation des sportifs

Florian Coutellec

Mon expérience personnelle a été très positive.

J’ai fait un grand test ImuPro (270 aliments testés) pour vérifier son efficacité et pour pouvoir baser mes expériences sur un maximum d’effets et ainsi sécuriser mes clients.

J’ai d’abord fait l’éviction des aliments pour lesquels j’étais réactif.

Ce faisant, j’ai pu constater une amélioration de la fluidité dans de mes mouvements et une digestion plus efficace en termes de qualité et de fréquence.

Pour moi ce test est un premier pas vers la personnalisation de l’alimentation.

Aussi, l’expérience m’a appris à mieux connaitre le fonctionnement de mon corps vis-à-vis des apports alimentaires. J’ai pu optimiser les sensations de bien-être et de réussite dans ma vie personnelle comme dans ma vie professionnelle d’entraineur.

J’invite volontairement mes clients à découvrir ces effets sur eux-mêmes.

J’ai l’impression que les résultats de mes clients varient plutôt en fonction de l’adhésion au programme ou non.

 

p7-2

 

 

Ma conclusion :

Dans mon cas personnel, c’est une excellente découverte. J’en ai tiré beaucoup de bénéfices.

Dans notre société de consommation, le test et la méthode donnée ont une longueur d’avance sur les tendances alimentaires de notre temps, largement éloignés des objectifs de qualité et de quantité. La méthode permet d’en connaître un peu plus sur soi-même – ce qui n’est pas rien aujourd’hui dans une société ou l’individu n’a pas forcément beaucoup de temps pour lui et pour se connaitre. Voici une méthode pour améliorer sa santé à condition que la méthode soit suivie.

 

p7-1

 

 

Florian Coutellec

Entraineur personnel, ancien sportif de haut niveau national partage son expérience de test des intolérances alimentaires.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


En savoir plus   
Partager l'article